Guide touristique de Baie-James


Guide touristique de Baie-James

Guide touristique de Baie-James

Nature sauvage

Après le Nunavik, la Baie-James est la plus grande région touristique du Québec avec ses 350 000 km2. À elle seule, la région fait le cinquième de la province qui l’héberge. On trouve cette région entre le 49e et le 55e parallèle, et elle partage des frontières avec cinq régions touristiques : l’Abitibi-Témiscamingue, la Mauricie, le Saguenay – Lac-Saint-Jean, Duplessis et le Nunavik tout au nord. Les Cris, le premier peuple à avoir habité la région, appelle ce coin de pays « Eeyou Itschee », ou Terre du peuple. Cette immensité verte est idéale pour les amants de la nature purs et durs!

Au nord, on trouve la forêt boréale avec ses conifères et ses feuillus de plus en plus rares et qui commencent à se fondre tranquillement à la taïga. De plus, ce territoire sauvage permet l’observation d’une faune et d’une flore des plus intéressantes et diversifiées. Les caribous abondent par centaines de milliers tandis qu’on perd le décompte de tous les oiseaux migrateurs qui enjolivent ciel et terre en saison. Les nombreux cours d’eau satisferont tantôt les pêcheurs les plus aguerris, tantôt tous ces Québécois qui profitent de l’électricité produite à partir des barrages hydroélectriques de la région.

Dans les années 1950, la Baie-James a connu une importante ruée vers l’or, fondant ainsi plusieurs villes et villages. En approfondissant les recherches, on trouva également des minerais d’argent, de cuivre et de zinc, ce qui permit de faire prospérer l’industrie minière. Quelque dix ans plus tard, c’est l’industrie forestière qui s’installe dans la région d’une superficie à peu près égale à celle de l’Allemagne. Viendra, dans les années 1970, l’arrivée des barrages et des centrales hydroélectriques dont La Grande-2 (maintenant Robert-Bourassa), la plus grande centrale souterraine au monde.

La Baie-James attire les visiteurs friands de plein air qui ne peuvent s’empêcher d’observer, d’apprendre et d’explorer ce qui les entoure. Ils sont attentifs au moindre bruit émanant de la forêt, à la recherche d’un lynx ou d’un harfang des neiges. Ils apprennent les us et coutumes des Cris qu’on dénombre à plus de 13 000 dans la région. Les visiteurs se promènent d’un pont couvert à l’autre en prenant des photos et, en soirée, ils espèrent apercevoir une magnifique aurore boréale. Ces visiteurs sont nombreux à profiter des grands espaces pour camper, mais aussi pour pratiquer un nombre incroyable de sports et d’activités. La motoneige est reine dans cette région où les conditions d’enneigement sont exceptionnelles. Faites comme les autres et venez la découvrir à votre tour!

English

Guide touristique de Baie-James


Région de la Baie-James

Page Facebook de Global Réservation

Tourisme Québec Guide touristique de Baie-James